voeux du Maire 2009

 le 17 janvier 2009

 

 VŒUX DU MAIRE

Je voudrais tout d’abord exprimer le réel plaisir que nous avons, les membres du Conseil Municipal et moi-même, de vous accueillir dans le cadre d’une cérémonie traditionnelle, oh combien agréable, d’échange de vœux.

 

       

 

Je commencerai, comme la coutume nous y invite, à vous présenter les vœux les plus sincères de bonne santé, d’épanouissement personnel, pour vous-même, vos familles, vos proches. Des vœux de renforcement des relations humaines que nous tissons les uns envers les autres. J’y ajoute mes vœux de réussite dans vos activités et vos projets.

Nous avons une attention particulière à l’égard des personnes souffrantes, celles qui sont plongées dans la maladie, les personnes seules et celles qui ont de plus en plus de difficultés à équilibrer leur budget familial.

Merci à tous ceux, qui sont animés du même souci que le nôtre, servir l’intérêt général et animer notre Commune.L’actuel Conseil Municipal a pris ses fonctions le 21 mars 2008 ; mais on peut déjà voir les résultats de l’action que nous avons conduite. Qu’y a-t-il à retenir de ces 9 mois ?

  • Suite à la tempête survenue entre les 10 et 12 mars 2008, la toiture de la Mairie, le toit de l’atelier communal et la toiture de l’Eglise, ont subi des dommages. Deux cheminées de la Mairie risquaient de s’effondrer et menaçaient la sécurité ; c’est pourquoi nous avons décidé la réfection complète de la toiture de la Mairie, celle de l’atelier communal a été réparée et des gouttières y ont été ajoutées. La toiture de l’église a été réparée elle aussi. 
  • Consécutivement à une mauvaise utilisation et à des dégradations, les matériels communaux, notamment les tondeuses, qui avaient été achetés en 2003 et qui ont été une charge de 2.500 € en réparations, sur le budget 2007, ont été déclarés hors d’usage. Il a été indispensable de remplacer une tondeuse en fin d’année 2008, l’achat du tracteur interviendra cette année suivant nos possibilités budgéraires.

  • Début 2006, la précédente municipalité avait entamé la phase d’étude de la Carte Communale. Les dernières réunions de travail avec la D.D.E. ont démontré que ce document d’urbanisme ne nous offrirait pas les perspectives de développement que nous envisagions. Mais quelle est notre vision de Monthenault ? Comment voyons-nous Monthenault demain ? La réponse à ces questions se trouvera dans notre nouveau Plan Local d’Urbanisme qui sera adopté, au plus tôt, dans le deuxième semestre 2009, après avoir été soumis aux personnes publiques associées. Ce plan doit répondre à une vision globale et cohérente de notre village. Le PLU de Monthenault proposera des règles nouvelles : pour protéger le charme du village et de ses constructions. Les modalités selon lesquelles la concertation avec la population sera mise en œuvre sont fixées, il conviendra ensuite de tirer le bilan de cette concertation :

 

  • sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durable

  • sur les principales options, orientations et règles que contient le projet de Plan Local d’Urbanisme.  

    • Hormis la remise en état de tous les chemins et l’entretien courant du village, nos ouvriers communaux ont repeint toutes les grilles, portails, portes et fenêtre de la Mairie et ont terminé le nettoyage des murs du cimetière.

Nos projets pour les années à venir ne manquent pas, les perspectives sont nombreuses et passionnantes, ils seront réalisés selon l’importance de nos finances  et dans l’ordre des priorités :

  • tout d’abord les travaux qui nous sont imposés par la loi :

  • la Réserve incendie, au premier trimestre 2009
  • l’Assainissement individuel pour l’ensemble immobilier de la Mairie
  • la mise en conformité de l’accès à la Mairie pour les handicapés

nous avons évidemment d’autres projets :

  • réalisation de passages pour piétons rue du Lac

  • reprise de la descente d’accès au cimetière, afin de l’adoucir

  • réparation de la canalisation d’alimentation d’eau du lavoir

  • création de caniveaux rue de la Vallée

  • Concernant les dépendances de la Mairie. Dans la cour : nettoyage du mur et des piquets – pose d’un grillage ; dans la parcelle arrière : nous avons fait couper les noisetiers – il reste le nettoyage du mur et la pose d’un grillage ; à noter que, concernant ce terrain, on pourrait reprendre le projet de 1992 et l’aménager en aire de repos avec jeux.

  • Nettoyage d’une partie des murs de l’église et du clocher, par projection d’une gomme, selon un procédé écologique. Ces travaux ne pourront pas se faire sans une aide du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine de l’Aisne et de la Fondation du Patrimoine.

  • la création d’un espace cinéraire et d’un ossuaire dans le cimetière, ainsi que son approvisionnement en eau

 nous vous avons informé que nous avions engagé une procédure relative aux biens en état d’abandon manifeste, elle concerne trois parcelles, dont deux attenantes à la Mairie. Conformément à la Loi, la Commune devra déterminer la destination des terrains expropriés à son profit, étant précisé que l’expropriation doit avoir pour but tout objet d’intérêt collectif relevant d’une opération d’aménagement. A cet effet, nous avons envisagé la création d’un parking et d’un petit jardin public.

  • Concernant la troisième parcelle qui sera dans la zone à urbaniser, lorsque le PLU sera accepté, la loi Solidarité et Renouvellement Urbain, prévoit la possibilité pour les Communes de céder les biens expropriés, sous condition que les acquéreurs les utilisent aux fins prescrites par le cahier des charges annexé à l’acte de cession. Une cession à un opérateur œuvrant dans le domaine du logement pourrait donc être envisagée afin d’éviter que l’aboutissement de cette procédure ne pèse trop sur les finances communales.
  • Une étude des Services Techniques du Conseil Général, datée du 20 mars 2005, devait générer des travaux d’aménagement de sécurité de la D967. Durant ces dernières années, plusieurs relances ont été effectuées auprès de la DDE. Une réunion avait été organisée par les services du Département, en septembre 2008, à Chamouille, à laquelle devaient participer les communes intéressées (Cerny en Laonnois, Chamouille et Monthenault), cette réunion a été annulée par l’organisateur. Nous avons appris, par la suite, que les travaux ne seraient pas effectués en 2009 et que le projet était en " suspens " pour le moment. Nous allons intervenir auprès des personnes compétentes pour tenter de faire matérialiser, provisoirement, une interdiction de doubler dans la commune ; compte tenu de la vitesse excessive de la plupart des véhicules, dans le village.

    Ma conclusion sera brève, l’ambition doit présider aux futurs choix, seule la volonté de développement nous apportera les moyens nécessaires à l’essor de notre Commune.

    Après avoir remercié tous les membres de son équipe Madame le Maire

     

    Souhaite à toutes et à tous une bonne Année 2009.

     

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×